Le podcast Réussir Dans L’Immobilier – Pro

 

Voici Le Podcast Réussir Dans L’Immobilier – Pro

Cliquez sur PLAY pour l’écouter, ou Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/01/Le-podcast-10-conseils-pour-s’améliorer-et-Réussir-Dans-L’immobilier-Pro-106.mp3

 

« Chaque fois que vous vous retrouvez du côté de la majorité, il est temps de vous arrêter et de réfléchir », Mark Twain

 

Bonjour à tous !

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Ce podcast fait suite à celui de la semaine dernière qui était dédié aux personnes confirmées.

Aujourd’hui nous allons passer au dernier niveau, les pros, ceux qui veulent en permanence aller plus loin.

La semaine dernière j’étais à Dubai.

J’y ai vu des choses formidables et rencontré des personnes exceptionnelles.

Un aéroport ou des hôtels où tout est automatisé, y compris la reconnaissance faciale et le contrôle des passeports.

Un accueil et un service client dans les hôtels, au delà de ce que l’on peut attendre, cherchant toujours à faire plus que plus, ce qui m’amène à vous en parler aujourd’hui et à leur faire la meilleure publicité qui soit.

Technologie et service client, le coeur du sujet est bien là.

 

Au sommaire dans ce chapitre :

3) Réussir Dans L’Immobilier – Pro 

  • Le coaching
  • Apprenez une autre langue
  • Etudiez le code 
  • Embrassez la culture tech
  • Ayez un service client fort

 

3) Réussir Dans L’Immobilier – Pro 

  • Le coaching

 

 

 

 

 

Le coaching est le meilleur moyen de développer ses qualités professionnelles et sa motivation.

Le coach partagera avec vous son expérience, et les meilleures pratiques de la profession, avec des rdv fixes qui canaliseront vos actions.

Il doit trouver et développer vos compétences. Nous en avons tous, alors inutile de se focaliser sur nos défauts.

A chacun sa personnalité et ses besoins. Ayez à chaque fois des questions à lui poser, les sessions de formations doivent être un échange.

Il vous permettra d’abattre les barrières et de traverser les murs.

Votre ego, ou celui de votre manager, doit rester au placard, vous êtes là pour avancer, pas pour vous regarder dans le miroir. Alors acceptez vos erreurs, les changements, soyez ouverts.

Aux USA le coach est partie prenante de l’univers professionnel :

  • L’agence et la marque dispensent le lieu d’activité, le marketing, les premières formations, la technologie, les contacts clients
  • Le manager encadre l’action quotidienne des agents, et donne la direction à suivre et la motivation
  • Les agents ont la charge de développer le business par des actions concrètes
  • Le coach est une personne extérieure à l’agence, à la marque et au syndicat, et doit le rester pour valider sa crédibilité auprès des agents. Il apporte des solutions et de la motivation toutes les semaines. Il connait souvent mieux les agents que le manager, car ceux-ci lui confient leurs difficultés plus facilement. Il peut être rémunéré par les agents de façon individuelle, mais peut aussi avoir un partenariat avec l’agence ou la marque et intervenir collectivement. En aucun cas il n’est là pour remplacer le manager, il vient en complément.

Tous les meilleurs agents aux USA ont un coach qui les soutient en permanence.

Vous devez trouver celui qui vous convient, chacun ayant une personnalité différente. Certains sont plus axés sur les chiffres et les tableaux de bord, certains sur la motivation. Au même titre qu’un psy, vous pouvez en changer si il ne vous convient pas.

  • Apprenez une autre langue

Et oui le monde change !!! Il y a seulement 10 ans vos chances d’étudier, de travailler ou de vivre dans un autre pays étaient encore minimes. De nos jours, et surtout dans le futur, vous allez j’espère changer de ville, et peut être de pays et ça je vous y encourage !

Et c’est indispensable, pour votre ouverture d’esprit, vos expériences personnelles et professionnelles.

Rien de pire pour s’ankyloser que de rester toute sa vie au même endroit, avec les mêmes personnes, à faire la même chose.

Les meilleurs agents bougent et ils aiment ça. Ils sont assoiffés de nouvelles expériences et de connaissance.

Et pourtant beaucoup de patrons d’agences n’aiment pas que vous bougiez, il aimeraient que vous restiez très longtemps, jusqu’à la fin même, de la naissance à la mort.

Erreur, il faut que vous bougiez, pour avoir de nouvelles expériences, et peut être revenir là ou vous étiez avec beaucoup de nouveaux savoir-faire positifs à apporter, pour que l’entreprise progresse.

Bien entendu si quand vous êtes parti il vous a traité de tous les noms en espérant ne jamais vous revoir, ça complique les choses. Aux USA la plupart du temps quand vous partez on vous souhaite bonne chance pour votre nouvelle expérience. Le patron de l’agence sait que vous partez pour mieux et qu’il n’a pas pu vous offrir ce que vous cherchiez. Surtout il n’est pas idiot, et vous dira “j’étais très content de toi, et surtout reviens quand tu veux”, car il sait que l’expérience que vous allez acquérir ailleurs, vous pourrez la ramener dans son entreprise. Petit détail, ça évite aussi que vous ne fassiez de la mauvaise publicité et que plus personne ne veuille venir postuler. Juste un aparté …

Et vos clients eux aussi bougent. Ils viennent travailler, achètent des résidences secondaires à l’étranger … bref tout ça bouge dans tous les sens et le phénomène va s’amplifier.

Par exemple les Echos Start, version du célèbre journal Les Echos à destinations des jeunes, publie en permanence des articles sur comment faire un stage ou trouver un emploi à l’étranger, comment avoir la meilleure expérience à l’étranger etc … Tout le monde veut bouger et avoir de nouvelles expériences.

Alors apprenez une autre langue, au minimum l’anglais pour être à l’aise avec tout le monde, et pouvoir avoir accès à toute l’information. Ou mieux le chinois (question de supériorité par le nombre, mais c’est plus dur …) ils vont arriver en masse avec des capitaux gigantesques, et une intelligence très importante … la Route De La Soie est déjà bien avancée …

De plus sachez que, comparés à d’autres pays, les français sont moins motivés par cet apprentissage, souvent par timidité alors qu’ils en ont largement les capacités intellectuelles, même si cela change petit à petit. Alors “if you speak English”cela vous donnera un avantage certain, surtout si vous exercez dans une grande ville ou un endroit touristique.

J’ai eu la chance durant 1 année de travailler dans une zone touristique. Je n’ai eu que 2 clients anglophones, mais cela a fait 2 commissions pour moi et pour l’agence en plus, ce n’est pas négligeable. Comment les ai-je eu ? Tout simplement parce que j’étais le seul à parler couramment anglais.

Celà vous donnera toujours une avance sur les autres, montrera vos capacités et votre professionnalisme, et surtout vous ouvrira sur le monde.

N’oubliez pas de de vous renseigner sur les coutumes également de chaque pays, et surtout les interdits pour éviter les faux pas. Vous trouverez de nombreuses information dans le livre : Kiss, Bow, or Shake Hands, Sales and Marketing : The Essential Cultural Guide.

Celà vous évitera des erreurs surtout avec les anglo-saxons avec qui critiquer, se plaindre et avoir une attitude négative est très mal poli, souvent par respect pour ceux qui n’ont rien. Ou bien les asiatiques, par exemple donner une carte de visite à deux mains par respect, ou la numérologie et les couleurs chez les Chinois qui sont extrêmement importantes. Ce sont eux les clients, c’est à vous de vous adapter !

Cela vous sera également très utile lors de conventions, à l’étranger ou pas, la plupart de l’information et de la diffusion du savoir, étant en anglais. Les conférences sont maintenant quasiment toutes en anglais, surtout dans la tech, même en France.

  • Etudiez le code 

Lors du salon Vivatech à Paris, j’ai eu la chance de m’entretenir avec divers intervenants de grands groupes.

Par exemple ceux de La Poste, qui grâce à sa mutation technologique a pu survivre et même se développer.

Tous sont formels : dans les années à venir, si vous n’avez pas de connaissances en code, vous serez dans l’incapacité de travailler ou de manager une équipe.

En effet utiliser un logiciel ou de petits programmes feront partie de votre activité commerciale quotidienne. Vous devrez personnaliser les solutions pour vos clients, mais aussi créer des solutions ou demander à votre équipe « tech » de le faire.

Et pour manager ou demander quelque chose à une équipe « tech », qui ne réfléchit absolument pas comme vous,  il vous faudra au minimum comprendre ce qu’ils font, avoir des demandes précises, et surtout connaître leurs limites en terme de production et de timing. Tout ceci de façon à éviter les conflits et les voies sans issues.

Il existe de multiples formations sur le marché, une plutôt générale étant Code Academy .

  • Embrassez la culture tech

Les réseaux sociaux ne font plus partie de la nouveauté. Ils sont désormais un basique du métier. Rien d’exceptionnel à utiliser Facebook comme tout le monde. Vous êtes censés utiliser déjà les principaux.

Vous devez vous intéresser à toutes les évolutions pour comprendre le monde d’aujourd’hui et de demain, imaginer des solutions et les proposer à vos clients ou à votre équipe. Aussi bien en ce qui concerne le choix des portails immobiliers, le marketing et la mise en valeur du bien, le staging, mais aussi le financement, le déménagement etc … Tous les secteurs sont ou vont être impactés.

A ce propos vous pouvez consulter mon autre blog : Le Déj Immo  qui vous donne chaque matin du mardi au vendredi une mise à jour simple. En le lisant en 10 minutes tous les matins vous serez à jour de tout.

Alors que tout le monde propose les mêmes solutions basiques aux clients, toutes calquées sur le modèle prospection/estimation gratuite/prise de mandat/marketing/visites/vente, imaginez l’attraction que vous créerez en amenant quelque chose de nouveau.

Si lors d’une présentation client vous répétez la même chose que les 3 agents qui sont passés avant vous, vous n’aurez que 25% de chance d’être choisi (sauf si vous avez la personnalité de celui que tout le monde aime, mais tout le monde ne l’a pas). Par contre si vous amenez des solutions intelligentes et différentiantes, qui attisent leur curiosité, la probabilité qu’il vous choisisse augmentera de façon significative.

Soyez avant-gardiste, ingénieux, cela vous valorisera ainsi que votre agence sur un marché hautement concurrentiel.

Voici quelques sujet à étudier : les voitures autonomes, le bitcoin, la data, les start-up (et surtout comment créer un partenariat avec elles), la réalité virtuelle ou augmentée, la blockchain, le crowdfunding, les mini logements, l’écologie des logements, la smart city, vous en voyez d’autres ?

  • Ayez un service client fort

Très très fort !

C’est aujourd’hui le nerf de la guerre, il doit être le coeur de l’entreprise.

Aux USA le service client est une priorité depuis des décennies, et quoi de plus agréable que d’aimer son travail et ses clients. Par opposition, comment peut on encore vivre en 2018 en rechignant sur tout et tout le temps, à ceux-là je dirai bon courage, laissez ceux qui ont envie d’être heureux, et gardez toute votre frustration et votre jalousie pour vous et pour vos proches …

Aujourd’hui en France, toutes les entreprises font du service client un axe prioritaire.

Ce service allie la technologie et l’humain.

La technologie doit faire gagner du temps à vos clients, et pouvoir les informer en permanence, voir anticiper leurs besoins.

Sur le plan humain, il vous faudra de l’empathie, autrement dit mettez vous à la place du client, pour le comprendre, analysez et anticipez ses besoins et ses émotions.

Ne travaillez qu’avec des personnes qui considèrent leurs prospects et clients comme leur priorité. Tout l’environnement de l’entreprise doit être tourné vers les clients.

Célébrez les succès, ceux en terme de satisfaction client, comme les revues 5 étoiles sur internet (les 4 étoiles aussi), plutôt que les records de chiffre d’affaires.

Organisez un meeting mensuel spécial dédié au service client, avec un brainstorming, pour sans cesse améliorer. Attention restez dans le concret et le réalisable. Il vaut mieux une petite action répétée toute l’année, plutôt qu’un gros rêve jamais réalisé.

 

J’espère que ces 5 idées d’actions pour devancer la concurrence vous permettront d’organiser votre formation. Commencez par l’une ou l’autre, doucement mais sûrement, puis ajoutez les autres au fur et à mesure de votre progression et selon votre timing.

Une seule chose est sûre : vous ne pourrez pas y échapper si vous voulez Réussir Dans L’Immobilier dans les années qui arrivent.

Bonne nouvelle : grâce à la technologie des solutions pour les débutants existent, alors n’ayez pas peur, commencez même doucement, peu importe le temps que cela vous prendra, la seule chose importante est de rester dans la course.

Tout change vite technologiquement, mais les basiques restent en fait les mêmes.

Quelles sont les autres évolutions que vous voyez se dessiner à long terme ?

 

Nous venons de poser dans ce chapitre les bases de ce que devra être votre chemin pour Réussir Dans L’immobilier.

Bien entendu chacun adaptera ces conseils à sa propre personnalité, et en fonction de ses priorités.

Il est important maintenant d’utiliser cette semaine pour réfléchir, prendre du recul, voir comment vous pouvez utiliser ces conseils.

N’oubliez pas que le seul but est de progresser et de vous rendre meilleur.

Par meilleur j’entends meilleur pour les autres, au service des autres ou de votre communauté, condition de réussite indispensable de nos jours.

Dans le prochain chapitre nous verrons comment Mettre en place son marketing & personal branding.

 

Vous pouvez liker, commenter et partager cet article pour en faire bénéficier vos connaissances.

A la semaine prochaine !

Jacques Doassans

 

En complément vous pouvez aussi consulter mon autre blog : Le Déj Immo 

 

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *