L’actualité internationale de l’immobilier du 23 au 30 Mars 2018 (Podcast)

 

Le Podcast L’actualité internationale de l’immobilier du 23 au 30 Mars 2018 : Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/03/L’actualité-internationale-de-l’immobilier-du-23-au-30-Mars-2018-Podcast.mp3

 

« La réalité est une illusion bien que très tenace », Albert Einstein

 

Bonjour à tous ! Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Voici L’actualité internationale de l’immobilier pour la semaine du 23 au 30 Mars 2018.

 

Au sommaire aujourd’hui :

1) France 

  • Essoufflement du marché immobilier

2) International

  • Espagne & Portugal, les acheteurs étrangers, et Français, en quête de soleil
  • Angleterre, l’effet Brexit perturbe le marché immobilier
  • USA, hausse des taux, bulle, les prix augmentent encore !
  • Canada, up & down
  • Chine, le moteur des investissements immobiliers mondiaux
  • Inde, les appartements de luxe devraient trouver preneur … bientôt

3) Tech

  • Les start-up franchissent un nouveau cap dans l’immobilier
  • Coup de coeur : Handivoyage

 

1) France 

  • Essoufflement du marché immobilier

Ce 1er trimestre 2018 est marqué par une décélération des demandes de prêts par les primo-accédants, moteur du marché dans l’avenir. Est-ce à cause des mesures prises pour réduire APL et conditions d’accès au PTZ ? Les prix ont-ils tellement augmenté que le pouvoir d’achat immobilier a atteint les limites du supportable ? Parce que la croissance est là, mais que les salaires n’augmentent pas ? Sûrement un association de tous ces facteurs. En tout cas même son de cloche pour les ventes de neuf.

Par contre de fortes mesures en faveur de la rénovation des villes moyennes, de 20 000 à 100 000 habitants, qui devraient connaître d’importants investissements pour la rénovation de leurs centres-villes. Coupleés avec Le Plan Bâtiment Durable pour la rénovation des logements du parc locatif, qui en a bien besoin, les investisseurs devraient retrouver de la rentabilité en visant ces villes moyennes. Ces villes moyennes peuvent constituer un bon compromis entre l’investissement dans les grandes métropoles avec des prix qui s’envolent, et la désertification des petites villes.

2) International

  • Espagne & Portugal, les acheteurs étrangers, et Français, en quête de soleil

Les investisseurs étrangers se précipitent en Espagne et au Portugal. Une hausse de 25% selon le gouvernement Espagnol : les Anglais (25%), les Français (8,6%) et les Allemands (7,8%) en tête. Pour le Portugal : les Français (29%), les Brésiliens (19%) et les Anglais (11%). Le faible inventaire et la forte demande ont bien entendu pour conséquence une envolée des prix.

  • Angleterre, l’effet Brexit perturbe le marché immobilier

Le Brexit et les nouvelles conditions d’imposition commencent à faire baisser les prix de l’immobilier depuis 2 mois, -0,4% et -0,2% selon Nationwide Building Society, et ce malgré le faible inventaire. A Londres la peur d’un exode massif de la population active dans la finance, dû au Brexit, ralentit les investissements. Par contre un nouvel eldorado immobilier se dessine : les villages Anglais typiques autour de Londres … Sûrement une excellente opportunité d’investissement. Charming !

  • USA, hausse des taux, bulle, les prix augmentent encore !

Les salaires sont en augmentations aux USA, confortant le retour de l’inflation. La Fed prévoit donc 2 hausses supplémentaires des taux ce qui amènerait le taux directeur à 2,25% en principe, 2,9% peut être si elle décide d’augmenter au niveau neutre, c’est à dire celui où il ne soutient ni ne nuit à l’économie. Le taux fixe sur 30 ans a déjà atteint 4,22% en février.

En tout cas cela ne décourage pas encore les prix qui ont augmenté de 6,2% en janvier selon le S&P CoreLogic/Case-Shiller Indices, c’est à dire dans les principales agglomérations. Seattle est le ville où l’augmentation est la plus importante. Les ventes sont également en hausse en février avec +3,1% selon la NAR. Le chômage étant à son plus bas niveau, la demande devrait rester soutenue. De plus la génération Z commence à entrer sur le marché.

A New York la demande ralentit, principalement à cause des prix. Cependant Wall Street, moteur important pour les ventes à Manhattan, vient de distribuer des primes records à ses traders, 31,4 milliards de dollars, ce qui devrait soutenir le marché. L’immobilier de luxe nationalement commence aussi à montrer des signes de faiblesse.

Le marché des petites unités par contre, à destination des jeunes célibataires dans les villes, est en plein boom. Les tiny-homes (petites maisons d’architecte) ou granny-flats (extensions aménagées) se développent aussi, bref des petites surfaces moins onéreuses.

CoreLogic Chief Economist Frank Nothaft nous met d’ailleurs en garde contre un risque de bulle, mais uniquement dans les villes où l’immobilier a le plus augmenté, pas de crainte nationale, mais des corrections régionales.

  • Canada, up & down

La croissance au Canada ralentit, avec un GDP -0,1% en janvier, principalement due à l’immobilier et au pétrole qui voient leur législation plus contraignante, et malgré une production manufacturière en hausse. La Banque centrale Canadienne hésite donc quant à la remontée des taux. Montréal tire son épingle du jeu, principalement parce qu’elle n’ a pas adopté de taxes sur les investissements étrangers, mais aussi parce que ses prix étaient largement inférieurs à Vancouver par exemple.

  • Chine, le moteur des investissements immobiliers mondiaux

Les Chinois investissent partout : USA, Canada, Australie, Tokyo, Europe, Afrique. Nationalement, le marché immobilier se stabilise et Hong Kong est en plein boom ! La Route de la Soie avance, invasion ou partenariat ? D’après vous  ?

  • Inde, les appartements de luxe devraient trouver preneur … bientôt

Les promoteurs ont multiplié les constructions de tours d’appartements de luxe, notamment à Mumbaï. Mais la nouvelle législation sur l’argent liquide et la hausse des taux d’intérêts ont fragilisé un marché qui avait connu la hausse de ses prix la plus rapide nationalement. Maintenant les prix sont en baisse et les promoteurs accumulent les rabais. Les analystes pensent que le marché s’assainira sous 2 ans, ce qui n’est pas très long. Chennai voit par contre ses prix augmenter de 5,1%.

3) Tech

  • Les start-up franchissent un nouveau cap dans l’immobilier

Meilleurs Agents étend sa mise en ligne des prix par adresse. Plus facile ainsi de faire son estimation, il faudra cependant pondérer le prix par l’étage, la lumière, les équipements, les conditions du marché etc … Notons qu’aux USA les prix et les ventes sont disponibles pour chaque appartement, comme sur Street Easy. Nous savons donc dans quelle direction va Meilleurs Agents.

OpenDoor vient de lever $200 millions ce qui monte sa valeur à 2 milliards. Mais l’information qui est en sous-marin est qu’elle a aussi embauché Gautam Gupta, qui était chez … ? Uber ! Il sera en charge de développer une technologie pour aider les agents d’OpenDoor à accélérer sur le développement de leur marché local. Agent on demand ?

Amazon déploie Talk To The House sur Amazon Echo. Ainsi chaque agent immobilier peut enregistrer les informations d’un nouveau mandat, les open-house à venir et les conditions du marché. Et hop Amazon est dans la place !

  • Coup de coeur : Handivoyage

Un vrai coup de coeur pour la start-up Handivoyage, qui propose des logements saisonniers pour les personnes à mobilité réduite. Outre le côté humain que l’on salue, c’est aussi un bon moyen d’investir dans des logements accessibles aux handicapés, rdc par exemple, et d’assurer un taux d’occupation important.

 

Voilà pour cette semaine !

Retrouvez moi tous les mardis pour la séance de coaching immobilier, et tous les vendredis pour l’Actualité internationale de l’immobilier, en vous abonnant à ce blog, au Podcast sur Itunes ou à mes réseaux sociaux.

Je vous souhaite un excellent week-end !

Jacques Doassans

 

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 10
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *