L’actualité internationale de l’immobilier du 16 au 23 Mars 2018

 

Pas de version Podcast aujourd’hui car j’écris cette newsletter dans le TGV.

 

« Quiconque vit selon ses moyens souffre d’un manque d’imagination », Oscar Wilde

 

 

Bonjour à tous ! Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Voici L’actualité internationale de l’immobilier pour la semaine du 16 au 23 Mars 2018.

On compare souvent l’évolution de 2 industries : l’hôtellerie et l’immobilier. Voici un nouvel exemple d’effet “Waou” ! Cette semaine j’étais à Paris. Au moment de réserver mon hôtel je me rends compte que le prix était par nuit et non pour 2 nuits. J’appelle la réception pour annuler, mais la personne qui me répond préfère me faire une réduction de 40% plutôt que de perdre un client. Me voilà déjà très satisfait. Mais plus fort encore, lorsque j’arrive à l’hôtel, celle-ci m’annonce qu’ils m’ont en plus sur-classé. Double effet “Waou”, un client satisfait, une excellente revue. Je ne citerai pas l’hôtel ici par discrétion pour la remise commerciale.

 

Au sommaire aujourd’hui :

1) France 

  • Paris et l’Ouest ont la quote !

2) International

  • Portugal : Porto sera la grande gagnante
  • Maroc, un taux de change à votre avantage
  • USA, la FED augmente ses taux, quelles conséquences ?
  • Chine, les prix de l’immobilier se tassent

3) Tech

  • Les portails immobiliers toujours plus proches de vous

 

1) France 

  • Paris et l’Ouest ont la quote !

Paris revient sur le devant de la scène. Les investisseurs internationaux plébiscitent la ville, et anticipent le Grand Paris et les J.O. L’immobilier de luxe voit ses ventes s’envoler. L’effet Macron est indéniable à l’international. Les prix continuent donc d’augmenter en ce début d’année, avec une hausse de 5% sur un an.

Même son de cloche pour l’Ouest du pays, où Bordeaux, mais surtout Nantes, Rennes et Anger voit une accélération du marché, amplifiée par une re-dynamisation des infrastructures (métro par exemple à Rennes), et toujours plébiscitées pour leur qualité de vie. Rennes devrait être la grande gagnante, c’est en tout cas une ville parfaite pour investir, car pas encore sous les feux des projecteurs, de taille moyenne et à 2 heures de Paris de TGV.

2) International

  • Portugal : Porto sera la grande gagnante

Le marché Portugais de l’immobilier est toujours en pleine effervescence. Porto bénéficie de prix de l’immobilier encore bas, d’un patrimoine architectural riche à rénover, d’une affluence touristique (+12% en 2017), mais aussi de nombreux retraités qui y trouvent une qualité de vie et de faible coûts. Le tissus économique se développe également, avec des investisseurs internationaux qui développent l’offre de bureaux, de boutiques et de restaurants. Amazon parle même d’y ouvrir des bureaux … + 20% de ventes à Porto en 2017 !

  • Maroc, un taux de change à votre avantage

Cette semaine la Moroccan Central Bank vient d’introduire la flottabilité du dirham, avec un baisse potentielle de sa monnaie nationale face au $ et à l’euro. Une aubaine pour les investisseurs étrangers qui représentent une manne importante pour l’immobilier au Maroc. L’introduction également des REIT à la bourse marocaine devrait relancer le marché. Le Maroc avec une prévision de croissance de 4% en 2018, se dirige vers le leadership en matière de tourisme . Un marché immobilier qui devrait donc en bénéficier également, au bénéfice des classes moyenne, en quête de logements plus modernes comme à Rabat.

  • USA, la FED augmente ses taux, quelles conséquences ?

En février les ventes de biens immobiliers aux USA ont connu une augmentation de 3%, avec des durées de vente toujours plus courtes, de moins d’un mois.

La Fed vient d’augmenter son taux de 0,25% marquant la première étapes de plusieures hausses attendues jusqu’en 2020. Les diverses augmentations prévues pourraient pousser les taux d’emprunt sur 30 ans à 5%, ce qui rendrait l’achat d’un bien immobilier impossible pour une grande partie de la population, compte tenu des prix de vente actuels. Les demandes de prêt étaient déjà de -1,1% en février. Certains marchés de luxe comme à Brooklyn connaissent une stagnation soudaine, et la vigilance est d’actualité.

Les loyers sont en hausse de 2,7% au mois de février.

Le coût des terrains, ainsi que de la main d’oeuvre en raison d’un très faible taux de chômage ont fait baisser les mises en chantier, ce qui maintient l’inventaire à un très bas niveau.

L’ouest et le sud sont soutenus par une demande des baby-boomers très active, les villes elles sont toujours attractives  pour les millenials, mais jusqu’à quand si les taux augmentent ?

Est-ce craignant une prochaine récession que Fannie Mae qui cautionne la plupart des prêts aux USA, vient de signer un partenariat avec une start-up dédiée à la photo et aux vidéo tour, VHT Studio, pour améliorer le marketing des prochains biens issus de faillites ?

En tout cas attention à vos achats sur les côtes, FEMA’s (Flood Hazard Mapping and Risk Analysis Program) vient d’avouer son erreur quand aux prévisions sur les zones inondables : celles-ci seraient en fait 3 fois supérieures à ce qui était escompté, donc un problème pour 41 millions d’américains.

  • Chine, les prix de l’immobilier se tassent

Les prix sur le marché immobilier Chinois se tassent majoritairement en février. Certes il y a eu une hausse de 0,2% des prix en général, mais on assiste à l’arrivée d’une stagnation dans nombre de villes. Cette baisse est une volonté du gouvernement d’enrayer la spéculation, et d’assainir le marché quand aux pratiques douteuses. Beijing, Shanghai, Shenzhen et Guangzhou connaissent ainsi une baisse entre 0,2 et 0,6%.

3) Tech

  • Les portails immobiliers toujours plus proches de vous

Alors qu’Amazon tente de rentrer de plus en plus dans votre intimité par son assistant vocal et ses objets connectés, les portails immobiliers jouent eux la carte de la proximité et du quartier.

Trulia vien de lancer “What locals say” tentant de créer des communautés, en développant les enquêtes,  revues, conseils et commentaires par quartier ou par ville. Une contra attaque sûrement à Google qui tente la même chose et s’intéresse de plus en plus au marché de l’immobilier.

 

Voilà pour cette semaine !

Retrouvez moi tous les mardis pour la séance de coaching immobilier, et tous les vendredis pour l’Actualité internationale de l’immobilier, en vous abonnant à ce blog, au Podcast sur Itunes ou à mes réseaux sociaux.

Je vous souhaite un excellent week-end !

Jacques Doassans

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 8
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *