Interview de Maxime AUBURTIN – Chief Technology Officer @ Homeloop

 

 

 

Bonjour Maxime, quelle fonction as-tu chez Homeloop ?

Bonjour Jacques,

J’occupe le poste de CTO chez Homeloop.

Mon objectif en temps que tel est d’apporter une dimension et une vision technologiques dans tous les domaines relatifs à notre métier de professionnels de l’immobilier, à l’heure de la “Real Estech”.

Peux tu nous présenter Homeloop ? 

Nous sommes une startup basée à Paris dont l’ambition est de révolutionner le monde de la transaction immobilière.

Pour ce faire, nous abordons ce métier sous un nouvel angle inédit en France : l’Achat Immédiat.

En clair, plutôt que de proposer à nos clients un mandat de vente à l’issue incertaine en termes de prix et de délais de vente, nous leur achetons directement leurs biens.

En pratique, nous nous appuyons sur des moyens technologiques qui nous permettent d’envisager le monde de l’immobilier à une toute nouvelle échelle.

Et en ce qui concerne la prospection par exemple ? 

De manière traditionnelle, la plupart des étapes de la chaîne sont traitées par un être humain.

Tout est donc long et fastidieux et également sujet à erreur. Dans un monde où il faut être réactif, c’est déjà, de notre point de vue, partir avec un handicap.

Chez Homeloop, au contraire, tout est automatisé.

Nous avons conçu des programmes qui nous permettent de faire de la “prospection 2.0” : collecter toutes les données dont nous avons besoin pour connaître en profondeur le marché de l’immobilier, partout en France.

Dès qu’un bien est proposé sur le marché à travers Internet, nous pouvons analyser en quelques secondes son potentiel afin, le cas échéant, de nous positionner sur la vente.

Ce sont nos data scientists qui font parler ces données que nous collectons en masse sur Internet.

Croisées avec des données sur les transactions réalisées, elles nous permettent d’établir deux choses : une estimation de la valeur d’un bien dans un contexte de marché donné, et un indice de confiance nous permettant de savoir à quel point cette estimation est fiable.

Avec cette estimation et après une analyse plus détaillée des caractéristiques du bien, nous pouvons décider si nous faisons une offre et à quel prix.

Si un bien correspond aux critères de sélection, il ne se passe donc que très peu de temps entre le moment où il est mis en vente, et le moment où un expert Homeloop peut proposer une offre d’achat au propriétaire.

Entre ces deux moments, une grande partie de l’effort de prospection est automatisée. Les opérateurs de Homeloop n’ont plus qu’à consulter les fiches des biens avant de faire une offre au vendeur, par téléphone le cas échéant.

Vous l’avez donc compris, notre gros avantage face à la prospection 1.0 : la vitesse de collecte, la fiabilité et la qualité de nos informations.

Qui plus est, nous garantissons l’achat et la rapidité de la vente, car une fois toutes les données du bien et du marché étudiées, nous sommes sûrs de faire une offre au meilleur prix.

Nos données sont en effet mises à jour en quasi temps réel et nos algorithmes sont éprouvés : jusqu’à aujourd’hui nous avons toujours réussi à offrir des prix compétitifs à nos clients tout en atteignant les objectifs de marge que nous avons pour pérenniser notre activité.

 

Quelles évolutions vois-tu dans le futur ?

Si l’on regarde maintenant ce qui se fait depuis 30 ans en matière de technologie dans le monde de l’immobilier en France, on voit bien qu’à part les portails en ligne vous proposant des biens à l’achat ou à la location, il n’y a pas réellement eu d’avancée depuis les années 2000.

Homeloop, pour sa part, propose de rattraper le retard technologique et de faire un bond en avant dans la “Real Estech”.

Aujourd’hui les machines, les bases de données et les algorithmes permettent “d’augmenter” les efforts de prospection des professionnels de l’immobilier en leur permettant de mieux connaître leurs prospects et de mieux cibler leurs besoins pour leur offrir des services à valeur ajoutée.

 

Après la prospection, d’autres étapes de la chaîne de valeur de la transaction seront “augmentées” par la technologie.

Demain, Homeloop proposera à ses clients une procédure de vente complètement automatisée : plus besoin de se déplacer physiquement chez le notaire pour signer un acte (après avoir échangé dix emails pour trouver une date qui conviennent à la fois aux vendeurs, aux acquéreurs, au notaire de chacune des parties, au banquier, etc.).

Quand à la commercialisation de biens immobiliers, deuxième pilier de Homeloop, nous proposons déjà des nouveautés comme la visite en 3D des biens grâce aux caméras de Matterport, ou bien encore la “rénovation virtuelle” grâce à Rhinov.

Demain, nous pourrons même visiter de manière autonome nos biens sans l’assistance d’un agent, signer une proposition d’achat de manière électronique, signer à distance les actes de vente ; bref, réduire au maximum les frictions du process d’une transaction immobilière et de le rendre pilotable depuis son ordinateur ou son smartphone, où que vous soyez dans le monde.

L’ambition de simplifier le processus de vente d’un bien immobilier par la technologie se confirme à l’international où de gros pure players tels qu’Opendoor et Offerpad se taillent la part du lion en Amérique du Nord.

Ces “first movers” ont déjà fait des petits : Knock ou Amne proposent des services concurrents et des acteurs du brokerage traditionnel comme Redfin et Zillow ont également lancé des services “d’Instant Offers”.

En France, Homeloop est le premier “iBuyer” (le terme consacré pour parler de Opendoor et consorts) et a pour ambition d’être toujours en pointe pour faire avancer la “Real Estech”.

Je pense que nous assisterons dans un futur proche à l’avènement de nouvelles technologies permettant de vendre et d’acheter de la pierre.

La demande est déjà là puisque le nombre de nos clients augmente de manière exponentielle.

A l’heure du tout connecté et de la domotique, il est normal aujourd’hui qu’un acheteur/vendeur puisse trouver un interlocuteur capable de lui proposer un service à la hauteur de ses attentes.

Je m’efforce en temps que CTO de leur offrir au travers d’Homeloop, tous les services et l’accompagnement qu’ils peuvent espérer.

Mon rôle est d’avoir une vision à long terme et d’imaginer ce que sera le futur de l’immobilier en France et je suis certain que nous allons assister dans les prochaines années à une révolution en termes de consommation et de besoins dans le domaine de la transaction immobilière.

De nombreux acteurs ont longtemps dormi sur une rente.

La technologie rend désormais possible l’exploration de nouvelles manières de faire des transactions.

Merci Maxime d’avoir partager avec nous cette vision.

Tiens nous au courant des avancées de Homeloop, ainsi que de tes futures innovations.

 

Vous pouvez liker, commenter et partager cet article pour en faire bénéficier vos connaissances.

Jacques Doassans

 

En complément vous pouvez aussi consulter mon autre blog : Le Déj Immo 

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *