France, The 10 best reasons to invest (other than wine & cheese)

Le Podcast France, The 10 best reasons to invest (other than wine & cheese) Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/05/The-10-best-reasons-to-invest-in-France-other-than-wine-cheese.mp3

 

 

« Yes you can », Barack Obama 

 

Or I would say Yes you can invest in France again ! 

You build the French Riviera and now you can do more.

Here are The 10 best reasons to invest in France, other than wine & cheese.

  • 1 Of course Wine & Cheese !

This the first reason why you like to visit France. Our amazing gastronomy, famous around the world. 350 different cheeses, almost 1 different everyday, and much more for wines and champagne. And nowadays all our food gets organic.

  • 2 Architecture

From Paris to villages in the country, our architecture has centuries, and when you buy a property in France, you also by a piece of history.

  • 3 The economy

France is the 6th country in the world regarding GDP. For a small country it is a very good ratio. And the new government wants to reach a triple A again soon.

  • 4 Innovations

Our engineers and scientists are some of the best in the world, France is leading in many scientific matters, from aerospace to high speed train, which means from earth to the sky ! And now Station F in Paris is the biggest incubator in the world.

  • 5 Headquarters

France will be the leader in terms of US European headquarters, such as Google or Facebook, so you will feel home.

  • 6 The Président

We have the only president that both Trump and Obama like, isn’t it fascinating ?

  • 7 Taxes

Yes France has a high level of taxes, but that’s because everything is free : schools, university, healthcare, and almost everything to protect you.

  • 8 Strikes

I know we have strikes. Consider them as a French, latin and passionated love story between people and government.

  • 9 The lifestyle

The French savoir-vivre is part of the culture. French work 35 hours a week, but that’s because they are one of the most productive country in the world(rank 6th). By the way with artificial intelligence and all the amazing start-ups people are gonna work only 15 hours per week in a near future and everywhere is the world. So French consider that they are in advance.

  • 10 France is the most glamourous-chic country !

Remember the Cannes Festival, Hemingway at The Ritz Paris … Americans and French have made those times part of history, and for the best !

France needs fun, and you’re very good at it.

So come and visit France, they wait for you.

Jacques Doassans

 

  • 325
    Partages

Vendre le bien – Confirmé (Vidéo & podcast)

Le Podcast Vendre le bien – Confirmé : Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/05/Vendre-le-bien-Confirmé.mp3

 

 

3) Vendre le bien – Confirmé

“Nous changeons notre coiffure, nous changeons de vêtements, pourquoi ne changeons nous pas notre façon de vivre ? », Canadian House & Home magazine

Bonjour et bienvenue sur ma chaîne YouTube.

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Les millennials sont en passe de devenir la majorité des acquéreurs sur le marché, et compte tenu de leur âge, le futur.

Je leur consacre donc un chapitre entier dans ma formation, où vous trouverez des conseils pratiques supplémentaires pour réussir à communiquer avec eux et concrétiser leur achat ou vente.

Nouveaux sur le marché du travail, is cherchent à acquérir leur résidence principale pour sécuriser leur capital.

Ils sont plus mobiles et plus connectés que leurs ainés.

Souvent primo-accédants, indécis, ils consultent majoritairement les professionnels, à conditions que ceux-ci face preuve de transparence, de professionnalisme et de réactivité.

Ils cherchent un achat rationnel, car ils ont vécu la crise de 2008, avec une possibilité de rénovation ou d’extension pour faire une plus-value.

Comme me le faisait remarquer un de mes anciens managers, c’est une génération « toute puissante », alors traitez les comme des adultes, responsables, et non comme des « millennials ».

Ils sont très optimistes quand à leur capacité de réussir et d’investir. Mais leur souci principal dans l’achat est le financement.

Ils privilégient la sécurité et les infrastructures.

La possibilité d’avoir un espace de travail chez soi est aussi important. Les espaces modulables sont idéaux, car cette génération est indécise.

L’écologie des logements ainsi que la technologie présente font partie de leurs considérations. Vous pouvez également consulter mon article sur Les Logements Green.

Enfin ce sont des adeptes de la colocation, du co-living et des plateformes de type Airbnb.

Pour recevoir les prochaines vidéos, les podcasts, les nouveaux articles, ou l’intégralité de cette formation mise à jour régulièrement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mes podcasts sur iTunes ou directement sur mon Blog.

Ensemble, nous Réussirons Dans L’Immobilier !

A bientôt

Jacques Doassans

 

Dubaï rien ne va plus sur le marché de l’immobilier ! Vidéo de l’hôtel 7******* Burj-al-Arab

Le Podcast Dubaï rien ne va plus sur le marché de l’immobilier ! Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/05/Dubaï-rien-ne-va-plus-sur-le-marché-de-l’immobilier-.mp3

 

Bonjour je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Notez qu’en cadeau je vous offre quelques petites vidéos de Dubaï et de l’hôtel 7******* Burj-al-Arab à la fin de cette vidéo !!! 

Le marché a perdu plus de 12% à la bourse de Dubaï depuis le début de l’année, en raison principalement de la baisse des cours des actions liées à l’immobilier.

En effet les ventes de neuf ont baissé de 46% sur le 1er trimestre, et 24% dans l’ancien.

Standard & Poor’s prévoit une baisse continue des prix, y compris des loyers, jusqu’à l’Exposition Universelle de 2020 qui devrait mettre la ville en lumière et attirer 25 millions de visiteurs.

Or ce secteur est important dans l’économie, il est source de nombreux investissements étrangers. Dubaï ne dépend pas que du pétrole.

Nombre d’investisseurs étrangers se sont reportés sur l’Arabie Saoudite qui vient d’annoncer des mesures en faveur des investisseurs.

Serait-ce le retour d’une époque où l’on ne comptait plus le nombre de voitures de luxe abandonnées sur le parking de l’aéroport ?

Il est bien trop tôt pour le dire.

En tout cas un marché en crise n’est pas synonyme automatiquement de problèmes.

Certains verront une opportunité si les acheteurs, et locataires, deviennent roi !

Tout dépend en fait du chemin que va prendre la ville en termes d’innovation et de marketing :

  • Conforter son image de marché international du luxe, à destination des asiatiques, principalement indiens ?
  • Ou au contraire épouser la tendance mondiale et le retour aux sources et à l’écologie ?

En tout cas Dubaï se veut être le leader des start-up de la construction, avec des projets innovants notamment en terme d’impression 3D pour les buildings. Elle développe également les investissements dans la finance, la logistique, le maritime et le tourisme.

Pour pallier à la baisse de la demande, l’Emirat a pris une mesure fort intelligente pour vider le stock : missionner une force de vente à l’étranger, notamment aux USA et en Chine, visant également les REIT (real estate investment funds qui sont des acheteurs en masse). De nouvelles mesures augmentant la facilité d’obtenir des prêts de la part des étrangers, et une baisse des coûts liés à l’acquisition sont en projet.

Un nouveau marché se dessine également : les femmes, principalement venues d’Europe, qui commencent à investir, et représentent maintenant 30% des ventes. Elles sont attirées par le stock disponible et les prix bas.

Si Dubaï réussit son pari de redresser la barre pour 2020, le meilleur moment pour acheter est sûrement cette année.

Mais cela reste un pari sur l’avenir ! 

Notons quand même que le début du crash en 2014 correspond aussi à une période où le baril de pétrole était à $30, et qu’il est à presque à $70 aujourd’hui, ce qui pourrait soutenir l’économie et créer des emplois.

Vous pouvez regarder la strat-up MonopolyKing spécialisée dans la data et l’investissement à Dubaï.

N’oubliez pas en tout cas de faire appel à un avocat spécialisé, qui protégera votre droit de propriété en tant qu’investisseur étranger.

Comme promis voici quelques vidéos du Burj.

Pour recevoir les prochaines vidéos, les podcasts, les nouveaux articles, ou l’intégralité de cette formation mise à jour régulièrement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mes podcasts sur iTunes ou directement sur mon Blog.

Ensemble, nous Réussirons Dans L’Immobilier !

A bientôt

Jacques Doassans

 

Recruter & manager – Pro (Vidéo & podcast)

Le Podcast Recruter & manager – Pro : Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/05/Recruter-manager-Pro.mp3

 

 

Au sommaire dans ce chapitre :

3) Recruter & manager – Pro

  • 1 Votre vision
  • 2 Votre expérience
  • 3 Au service des autres
  • 4 Vous êtes le leader
  • 5 La transparence
  • 6 La technologie
  • 7 La créativité
  • 8 L’ouverture
  • 9 La diversité
  • 10 Vous êtes dans le viseur 
  • 11 Soyez bon joueur
  • 12 La simplicité
  • 13 La liberté et l’autonomie
  • 14 Make it fun !

 

3) Recruter & manager – Pro

« Une entreprise est plus forte si elle est soudée par l’amour que par la peur. Faites passer les salariés en premier et ils seront heureux », Herb Kelleher

Bonjour à tous et bienvenue !

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Vous avez fait tant d’efforts pour recruter vos nouveaux collaborateurs.

Pour certains, notamment les cadres, vous avez dépensé des milliers d’euros dans un cabinet de recrutement.

Ne pas les perdre est important pour votre rentabilité.

Voici quelques conseils résumés pour les retenir que je développe dans ma formation.

  • 1 Votre vision

Les membres de votre équipe ont besoin de suivre un chemin clair, que vous leur aurez expliqué.

  • 2 Votre expérience

Vos collaborateurs ne croiront et ne suivront quelqu’un que si celui-ci est crédible, et que son expérience apporte à tout le monde.

J’ai moi même appris chaque métier, de standardiste à la location, la gestion, le syndic, la transaction de neuf et ancien, en français, en anglais et à l’international. De ce fait j’ai gagné le respect de toutes les équipes que j’ai rencontrées, qu’ils m’aiment ou pas.

  • 3 Au service des autres

En tant que leader vous devez être au service des autres, de vos clients et des membres de l’équipe.

  • 4 Vous êtes le leader

Un manager que j’ai connu par le passé employait cette phrase qui je trouve résume tout : « un manager inspire les problème, et expire de la motivation ! ».

  • 5 La transparence

Vos collaborateurs veulent des contacts directs, simples, clairs, des réponses précises à leurs questions.

Ils n’ont pas besoin de perdre du temps dans ce que l’on appelle le politiquement correct, la manipulation, le favoritisme, l’individualisme, le mensonge et l’incompétence.

  • 6 La technologie

Vous devez donc former votre équipe à embrasser et utiliser les nouveaux modes de travail.

  • 7 La créativité

La créativité est la clé pour gérer une entreprise, surtout dans le futur, l’IA étant limitée pour le moment sur ce sujet.

  • 8 L’ouverture

Lorsqu’un membre de votre équipe vous propose quelque chose une seule réponse : « Il faut essayer ».

  • 9 La diversité

Il est utile de former une équipe de tous âges, de toute race, pays ou religion.

  • 10 Vous êtes dans le viseur 

En tant que le leader vous serez observé, et donc critiqué en permanence. Ce n’est pas grave, juste normal !

  • 11 Soyez bon joueur

Lorsqu’un membre de l’équipe vous quitte, c’est que souvent il a un autre projet, et que vous ne pouvez pas lui offrir ce qu’il cherche.

  • 12 La simplicité

Personne ne veut évoluer dans un environnement avec des règles complexes et des interdictions dans tous les sens.

  • 13 La liberté et l’autonomie

Cultivez la liberté de créer et d’entreprendre, les initiatives, les passions.

  • 14 Make it fun !

Tout le monde veut s’amuser, arriver motivé le matin, heureux de revenir dans ce lieu magique que doit être leur lieu de travail.

 

J’ai créé le terme de Manacoachultant car je pense qu’il reflète ce que le management doit être de nos jours. Coach pour mener votre équipe au but, tout en la motivant. Consultant, car ils attendent de vous une expérience dans votre métier, mais aussi dans l’industrie en général pour apporter et trouver de nouvelles solutions.

N’oublions pas que les recettes d’hier ne seront pas les solutions de demain …

Pour recevoir les prochaines vidéos, les podcasts, les nouveaux articles, ou l’intégralité de cette formation disponible prochainement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mes podcasts sur iTunes ou directement sur mon Blog.

Ensemble, nous Réussirons Dans L’Immobilier !

A bientôt

Jacques Doassans

 

Make our real estate green again ! (Vidéo & podcast)

Le Podcast Make our real estate green again ! ? Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/05/Make-our-real-estate-green-again-.mp3

 

 

« L’homme se doit d’être le gardien de la nature, non son propriétaire », Philippe Saint Marc

 

Bonjour et bienvenue sur ma chaîne YouTube.

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Alors que l’Amérique commence à s’inquiéter fortement du réchauffement de la planète, de la montée des eaux, des inondations ou autres tempêtes tropicales, la Californie vient d’imposer la mise en place de panneaux solaires sur toute nouvelle construction d’ici à 2020. Certaines villes comme San Francisco ont déjà anticipé la loi.

En effet les changements climatiques ont des répercutions qui commencent à être inquiétantes pour l’immobilier, par exemple les propriétés situées prés des côtes, ce qui concernerait 47 millions d’Américains. Le problème est le même à l’échelle mondiale.

Ainsi les parties de Miami les plus surélevées par rapport au niveau de la mer, comme Little Haiti, voient leur valeur s’apprécier plus rapidement, selon le journal Environmental Research Letters. L’Université de Pennsylvanie a même constaté une baisse de 7% pour les propriétés situées au plus prés de l’eau.

Je vous laisse jouer avec la carte inter-active de National Oceanic and Atmospheric Administration pour simuler l’impact de la montée des eaux dans votre région et partout dans le monde : https://coast.noaa.gov/slr/

Les agents immobiliers commencent donc à marketer les propriétés « green », c’est à dire les plus écologiques. 71% d’entre eux, selon la NAR, trouvent que les arguments green favorisent la vente.

Sur le marché du luxe, le chic est aussi green. Ainsi il sera toujours plus tendance de posséder un ranch à Santa Barbara sur Cliff Drive, ou une villa à San Juan Island au large de Seattle.

Même la ville de New York prend le problème très au sérieux. Elle a mis en place un vaste plan de rénovation des immeubles. Les acheteurs attachent d’ailleurs de plus en plus d’importance à ce critère.

Les promoteurs de lotissements ciblant les plus de 55 ans, les baby-boomers, attirent aussi les clients en mettant en avant les avantages en terme d’isolation et autres équipements écologiques de leurs logements : panneaux solaires, recyclage des eaux, appareils à faible consommation d’énergie, vitres isolantes. 

Les matériaux de constructions écologiques ou recyclés sont aussi plébiscités.

Et les acheteurs sont prêts à payer le prix pour ça.

Le U.S. Green Building Council a même créé un certificat pour ces logements, ce qui est un atout en cas de revente.

Le gouvernement Français prépare lui aussi une série de mesures allant vers la certification écologique des habitations, et des incitations pour la rénovation, comme un bonus-malus.

Considérez le pour vos futurs investissements. Ainsi les dernières constructions neuves, réalisées par les principaux promoteurs nationaux,  sont en principe aux dernières normes et bénéficient des meilleurs équipements.

Ceci en attendant les immeubles et la ville green qui devraient voir pousser des forêts sur les balcons, les toits et la ville toute entière.

Vous pouvez également consulter la liste des villes les plus polluées par l’OMS. En effet les consommateurs, et surtout ceux ayant des enfants en bas âge, devraient privilégier les emplacements où l’air est le plus respirable.

Si vous possédez une habitation datant d’avant les années 90, considérez la vente ou la rénovation, car votre capital pourrait se déprécier plus vite que prévu.

De toute façon, quel est sincèrement l’intérêt d’élever des enfants, qui ont , je vous le rappelle, le nez à hauteur des pots d’échappement, dans des grandes villes polluées ? 

Pour recevoir les prochaines vidéos, les podcasts, les nouveaux articles, ou l’intégralité de cette formation mise à jour régulièrement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mes podcasts sur iTunes ou directement sur mon Blog.

Ensemble, nous Réussirons Dans L’Immobilier !

A bientôt

Jacques Doassans

 

Se différencier de la concurrence – Pro (Vidéo & podcast)

Le Podcast Se différencier de la concurrence – Pro : Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/05/Se-différencier-de-la-concurrence-Pro.mp3

 

 

Au sommaire dans ce chapitre :

3) Se différencier de la concurrence – Pro

  • 1 Marketing
  • 2 Vente
  • 3 Investissement
  • 4 Location
  • 5 Les services pour le syndic
  • 6 Votre conciergerie
  • 7 Divers

 

3) Se différencier de la concurrence – Pro

«Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde» (Mahatma Gandhi, 1930) 

 

Bonjour à tous et bienvenue !

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Une des clés pour Réussir Dans L’Immobilier, dans un futur proche, sera votre capacité à utiliser la technologie, et à apporter un panel de solutions à vos clients.

Les stratégies et les outils que vous allez mettre en place ne doivent être en aucun cas des leurres, mais bien des solutions concrètes, pour aider vos clients à résoudre leurs problèmes.

Vous devrez vous tenir informé de toutes les avancées technologiques, économiques, législatives et commerciales, de façon à vous adapter selon le bien, sa cible marketing, la zone géographique et bien plus.

De votre capacité à naviguer facilement dans cet univers de l’immobilier, au sens large, dépend votre survie.

Dans ma formation je vous donne une liste de startup que vous pouvez utiliser pour gagner en efficacité.

Ainsi je vous détaille celles qui concernent le marketing, la vente, l’investissement, la location, le syndic, mais aussi des services +, c’est à dire ceux qui vous démarqueront vraiment de vos concurrents et assureront votre survie.

Je vous indiquerai également comment les utiliser pour développer vos synergies.

Je compléterai cette liste au fur et à mesure de mes découvertes.

En attendant cela vous permettra d’avoir des expériences très enrichissantes.

Pour recevoir les prochaines vidéos, les podcasts, les nouveaux articles, ou l’intégralité de cette formation disponible prochainement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mes podcasts sur iTunes ou directement sur mon Blog.

Ensemble, nous Réussirons Dans L’Immobilier !

A bientôt

Jacques Doassans

 

Faut-il investir maintenant dans l’immobilier à Vancouver, Toronto et Montréal ? (Vidéo & podcast)

Le Podcast Faut-il investir maintenant dans l’immobilier à Vancouver, Toronto et Montréal ? Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/05/Faut-il-investir-maintenant-dans-l’immobilier-à-Vancouver-Toronto-et-Montréal-.mp3

 

 

Au sommaire dans ce chapitre :

  • 1) Vancouver
  • 2) Toronto
  • 3) Montréal

 

« Le meilleur moment pour acheter de l’immobilier est quand le sang coule dans la rue » Baron Rothschild

 

Bonjour et bienvenue sur ma chaîne YouTube.

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Je suis en train de finir de lire le livre « Immobilier, les clés pour réussir son investissement à l’international » de Léo Attias. Je vous le conseille, c’est une excellente entrée en matière à l’immobilier international.

La croissance au Canada a ralenti, avec un GDP -0,1% en janvier, principalement due à l’immobilier et au pétrole qui voient leur législation plus contraignante, et malgré une production manufacturière en hausse. La Banque centrale Canadienne hésite donc à remonter les taux.

De plus le marché immobilier envoie des signaux de faiblesse, alors est-ce le meilleur moment pour investir au Canada ?

Regardons les 3 principales villes.

  • 1) Vancouver

Le Real Estate Board of Greater Vancouver vient d’annoncer la baisse du nombre des ventes en avril, -17% comparé au même mois en 2017. L’inventaire quand à lui augmente de 18% sur la même période, de même que les prix +14%. La baisse du nombre de ventes était déjà de -30% en mars.

Plusieurs raisons sont en cause :

  • Le gouvernement sous la pression internationale, notamment de l’Australie, veut mettre un coup d’arrêt aux potentiels blanchiments.
  • La mise en place d’une taxe de 15% sur les achats de propriétés par les étrangers, qui pourrait être remontée à 20%.
  • Des conditions d’obtention de crédits plus restrictives pour éviter une faillite des banques en cas de crise.
  • Les prix n’ont jamais été aussi hauts.

Le but de ces mesures est de faire baisser les prix, en évitant la spéculation, l’investissement à tout va, et rendre l’immobilier abordable pour la population locale, surtout les plus jeunes.

La demande reste importante à Vancouver mais le problème est maintenant la solvabilité de la population locale.

Il est peut être préférable d’attendre un peu, et voir ce que le marché va donner dans les prochains mois à Vancouver.

  • 2) Toronto

En mars 2018 les ventes à Toronto sont en baisse de 40% par rapport au même mois en 2017.

Les mêmes causes sont invoquées que pour Vancouver (voir paragraphe du dessus).

Certains promoteurs commencent donc à annuler des projets, craignant un sur-stock.

Lors de la dernière crise, la chute des prix avait été vertigineuse à Toronto.

Il paraît compliqué d’investir en ce moment, cependant en cas de baisse importante des prix, il faudra considérer à nouveau cette ville qui reste économiquement attractive.

  • 3) Montréal

Seul Montréal voit encore son nombre de ventes augmenter.

Les investisseurs étrangers, y compris les millenials, continuent d’investir en masse à Montréal, qui n’a pas mis en place de taxe sur les investissements venus de l’étranger. 

L’inventaire s’affaiblit donc fortement.

L’attractivité économique, les prix plus bas qu’à Toronto et Vancouver, ainsi que la qualité de vie du pays devraient consolider cette forte demande.

Devant l’afflux de jeunes investisseurs, Québec vient justement de rehausser le montant nécessaire à l’obtention du visa investisseur. Il vous faudra maintenant 2 millions de dollars de capital et un investissement de $1,2 millions.

Montréal est peut-être un marché de report de Toronto et Vancouver, notamment en ce qui concerne les investissements étrangers.

Pas de problème majeur sur le court terme, mais il ne faudra pas qu’une crise nationale du secteur de l’immobilier affecte également cette zone.

 

Notons que l’immobilier a été un moteur important de la croissance au Canada, notamment en terme d’emplois, stimulé principalement par des taux d’intérêts bas. Un arrêt des ventes et des mises en construction pourrait signifier un début de récession.

Le désir d’acquérir une propriété reste fort chez les millenials à 91%, mais à quel prix de vente ? Jusqu’où les acquéreurs sont-ils prêts à s’endetter ?

Le gouverneur de Bank of Canada vient d’ailleurs d’agiter la sonnette d’alarme quant à l’endettement, des banques qui se financent à l’international, mais aussi des ménages, surtout en cas de remontée internationale  des taux.

N’oublions pas un principe important en ce qui concerne l’investissement : acheter à partir du moment où les prix baissent de plus ou moins 50%, dans une région à fort potentiel économique ou touristique.

Le Canada va légaliser la consommation récréative du cannabis cet été, en principe car cela fait forcément débat. L’idéal sera peut-être d’investir au bas de la courbe des prix et au moment de cette légalisation … Je vous donne une liste d’actions à surveiller qui vous donneront des indication sur le marché.

Pour recevoir les prochaines vidéos, les podcasts, les articles, ou l’intégralité de cette formation disponible prochainement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mon podcast sur iTunes ou directement sur mon Blog.

Ensemble, nous Réussirons Dans L’Immobilier !

A bientôt

Jacques Doassans

 

Se différencier de la concurrence – Confirmé (Vidéo & podcast)

Le Podcast Se différencier de la concurrence – Confirmé : Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/04/Se-différencier-de-la-concurrence-confirmé.mp3

 

 

Au sommaire dans ce chapitre :

2) Se différencier de la concurrence – Confirmé

  • 1 Les principes de base
  • 2 Le schéma classique 
  • 3 Liste d’objections probables & réponses possibles

 

2) Se différencier de la concurrence – Confirmé

«Celui qui sait se suffire, sans se comparer ou se mesurer aux autres, sera respecté de tout le monde», Lao-tseu

Bonjour à tous et bienvenue !

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Dans le chapitre précédent nous avons vu comment Se différencier de la concurrence.

Je me souviens d’un de mes managers, appelons le NS, me disant il y a quelques années : “si tu maitrises le process de réponses aux objections, tu peux obtenir tout ce que tu veux”.

Durant votre présentation, et surtout au moment de signer votre mandat exclusif, il va falloir répondre aux objections du vendeur.

Souvenez- vous : les objections sont votre chance d’expliquez au prospect, comment vous allez résoudre son problème, alors allez les chercher !

Soyez toujours franc, honnête, transparent, encore une fois les vieilles techniques de vente des années 80 sont par essence pour les années 80, vos prospects ne sont plus dupes, et beaucoup sont ou étaient dans le commerce.

Bien entendu, si votre manager vous a formé au départ, et si vous offrez une liste exhaustive de services, vous serez beaucoup plus confiant. Entrainez-vous à l’aide de jeux de rôle régulièrement.

Vous allez tisser un partenariat avec votre vendeur, afin d’aboutir à la vente de son bien, dans les meilleures conditions. La relation ne doit pas être conflictuelle, ou du type dominant-dominé.

Votre unique but est de prendre un mandat exclusif au prix + 10% maximum. Au-delà, laissez-le aux concurrents qui ont besoin de s’occuper …

  • 1 Les principes de base

 

  • Ecoutez le vendeur
  • Ne soyez pas sur la défensive
  • Ne vendez pas
  • Vous êtes là pour résoudre un problème
  • Soyez simple, clair et précis, inutile d’en faire trop
  • La transparence est de rigueur
  • Soyez humain
  • Détachez vous comme si vous n’aviez pas d’interêt financier, faites comme si vous étiez là juste pour aider
  • Mais montrez votre passion pour votre métier

 

  • 2 Le schéma classique 

1 Acceptez l’objection : « je comprends … »

2 Assurez vous, avec le vendeur, que vous avez bien compris : « si je comprends bien vous voulez … »

3 Demandez si c’est la seule objection : « est-ce le seul problème … »

4 Demandez, si vous résolvez ce problème, est-ce que le vendeur vous fera confiance : « si je résous votre problème, est-ce que vous me ferez confiance ? »

5 Expliquez votre solution : « nous pouvons réaliser … faire … entreprendre … »

6 Closez : « Nous sommes d’accord, on y va ? »

7 Recommencez si de nouvelles objections apparaissent

Alternative courte :

  • Demandez pourquoi ils vous disent NON
  • Répondez avec une solution technique
  • Demandez : Qu’en pensez-vous ?
  • Recommencez

 

  • 3 Liste d’objections probables & réponses possibles

Dans ma formation je vous donne une liste, tenue à jour régulièrement, des objections possibles, avec les réponses adéquates : 5 Se différencier de la concurrence

Si l’un des vendeurs, ou un membre de la famille commence à saboter votre intervention, calmement, faites le participer à votre travail, avant, pendant et après. Donnez lui des responsabilités. Son ego sera sûrement flatté d’être acteur du processus.

La peur est aussi souvent un moyen de conclure. Ce n’est pas mon préféré, car elle manque de transparence et de sincérité, mais vous pouvez l’utiliser avec parcimonie de façon à poser un problème, et surtout à apporter la solution.

En dernier recours vous pouvez utiliser une liste laminée du comparatif de vos services avec ceux des agences concurrentes. Bien entendu assurez vous que votre offre est supérieure.

Et n’oubliez pas que de toute façon les honoraires sont toujours trop chers pour un vendeur, beaucoup négocient par principe, sans raison valable, et à la fin, si ils vous font confiance et comprennent que vous offrez le meilleur service et marketing, ils signeront sans hésitation.

 

Pour recevoir les prochaines vidéos, les nouveaux articles, ou l’intégralité de cette formation disponible prochainement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mon podcast sur iTunes ou directement sur mon Blog.

Ensemble, nous Réussirons Dans L’Immobilier !

A bientôt

Jacques Doassans

 

Un iBuyer veut révolutionner le marché de l’immobilier aux USA ! (Vidéo & podcast)

 

Le Podcast Un iBuyer veut révolutionner le marché de l’immobilier aux USA ! ! Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/04/Un-iBuyer-veut-révolutionner-les-marché-de-limmobilier-aux-USA-.mp3

 

 

Au sommaire dans ce chapitre :

1) Qu’est-ce qu’un iBuyer ?

2) Quel est leur but ?

3) Comment l’agent immobilier peut s’en servir ?

 

Bonjour et bienvenue sur ma chaîne YouTube.

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Une information est passée à priori sous le radar : la semaine dernière, Knock, un concurrent d’Opendoor, annonçait réfléchir à ouvrir sa plateforme aux ventes de particulier à particulier, pour vendre ou acheter sans agent immobilier, enfin presque puisque vous pourrez faire appel à leurs services. Dans un marché US détenu à presque 90% par les agents immobiliers, c’est une vraie révolution.

J’ai passé cette semaine dans la tech, les start-up, les disrupters, la blockchain, les bitcoin, l’IA : j’ai la tech comme un compteur !!! (jeu de mots) … ok c’est pas la blague du siècle !!!

1) Qu’est-ce qu’un iBuyer ?

Un iBuyer est plus une plateforme qu’une entité physique.

Elle propose au vendeur d’estimer son bien en ligne, et d’obtenir une offre ferme d’achat sans conditions suspensives, ni rétractation,  en 48 heures. La start-up achète elle-même le bien. Le coût varie entre 7 et 10% pour le vendeur.

Après rénovation du bien, à ses frais, elle capte les acheteurs en remettant le bien sur le marché.

Les visites et openhouse peuvent se faire en toute liberté pour l’acquéreur, en effet une serrure électronique avec déblocage sur téléphone portable permet d’accéder au bien. Bien entendu c’est le iBuyer qui donne le code. La visite pourra se faire ensuite librement, ou avec l’aide d’un agent immobilier ou d’un robot (parlant plusieurs langues), ce qui existe déjà. Des capteurs dispersés dans le logement permettront de mesurer les actions des visiteurs et d’assurer la sécurité des lieux.

Ces start-up offrent en général également au vendeur et à l’acquéreur, de quitter ou d’entrer dans les lieux à leur guise, ce qui est un avantage pour le vendeur si il doit trouver un bien, mais aussi pour l’acquéreur si il doit vendre. Le iBuyer proposera aux deux ses services au passage bien entendu.

Les iBuyers les plus connus à ce jour sont : Zillow Instant Offer, Redfin Now, Opendoor, Knock,, Offerpad.

Les prochains peut-être, en tout cas ceux qui s’intéressent déjà au marché de l’immobilier : Nextdoor, Amazon, Facebook, Alibaba, Google.

Tous seront aussi peut être un jour des iSellers.

2) Quel est leur but ?

Le but final est de capter l’intégralité du marché.

Elle propose aux acquéreurs un financement, ainsi qu’au vendeur si il souhaite racheter un bien, ce qui est souvent le cas, et c’est la le bingo ! Les services financiers étant très rémunérateurs.

Mais aussi des services annexes en vendant leurs contacts (leads) à des sociétés tiers : déménagement, énergie, sociétés internet etc …

Dans tous les cas le but principal est de créer une plateforme multi-services, tout comme les portails d’annonces, et comme tous les acteurs majeurs du secteur de l’immobilier sans exception.

3) Comment l’agent immobilier peut s’en servir ?

Les agents immobiliers professionnels sauront tisser un partenariat avec ces iByers, qui pourront les commissionner sur l’apport de bien, mais aussi sur la vente. Ils y verront une nouvelle opportunité, un outil différenciant de plus.

En effet l’agent fait preuve d’une connaissance approfondie de sa zone, de ses habitants et du lifestyle. Il sait donc mieux que quiconque qui est en projet, et surtout qui aurait de bonnes raisons de vouloir un achat instantané, ce qui n’est pas une solution pour tout le monde à ce jour. D’autant que cela dépend des tendances haussières ou baissières du marché, et du % de variation.

Idem pour la revente, l’agent immobilier, en raison son portefeuille d’acquéreurs, et de sa connaissance du projet de chacun, sera en mesure de les conseiller sur l’interêt ou pas de faire appel à de tels services.

Encore une fois, les évolutions, ou révolutions, font partie de l’histoire de toutes les industries et de tous les produits. Elles ne s’arrêteront jamais.

Vous pouvez tenter de lutter contre, mais la solution est plutôt dans l’adaptation.

De toute façon c’est le consommateur qui choisira à la fin, alors mieux vaut que l’agent immobilier apporte le maximum de services, personne ne peut forcer le marché à utiliser ses services, la raison gagne toujours.

Il est primordial que vous vous formiez sur ces sujets technologiques, sinon vous risquez de voir se former un second marché de ceux qui savent et travaillent entre eux, et vous … seul …

L’agent immobilier de demain pourrait d’ailleurs être le lien entre la technologie et les clients, mais aussi fournisseur de conseils, en stratégies d’investissement par exemple, internationaux sûrement, en France et à l’étranger bien entendu !

Je traite plus en détail d’autres sujet comme la blockchain, les crypto-monnaies et l’intelligence artificielle dans mon chapitre Créer sa startup – Pro.

Au fait qu’elle est pour vous la différence entre une startup et l’agence immobilière de demain ? Pour moi aucune … Qu’en pensez-vous ? On en parle dans les commentaires.

Pour recevoir les prochaines vidéos, les nouveaux articles, ou l’intégralité de ma formation disponible prochainement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mon podcast sur iTunes ou directement sur mon Blog.

A bientôt

Jacques Doassans

 

Se différencier de la concurrence – Débutant (Vidéo & podcast)

 

Le Podcast Se différencier de la concurrence – Débutant : Cliquez ici pour le télécharger directement (et l’écouter sur votre smartphone) : https://reussir-dans-l-immobilier.fr/wp-content/uploads/2018/04/Se-différencier-de-la-concurrence-Débutant.mp3

 

 

Au sommaire dans ce chapitre :

1) Se différencier de la concurrence – Débutant

  • 1 Avant le rdv
  • 2 Le rdv 
  • 3 L’offre de service & marketing 
  • 4 La signature du mandat 
  • 5 Conforter la vente

 

1) Se différencier de la concurrence – Débutant

«  Vends ce que tu as », Gary Gold, Immobilier de luxe

Bonjour à tous et bienvenue !

Je suis Jacques du blog Réussir Dans L’Immobilier.

Bravo !

Vous avez été sélectionné par vos prospects vendeurs, vous avez maintenant la chance de les rencontrer à nouveau pour remporter le match !

Vous avez suivi cette formation à la lettre. Je vous rappelle les chapitres vus précédemment :

Nous voici maintenant au coeur du sujet, c’est le moment décisif : Se différencier de la concurrence, pour remporter un mandat exclusif !

Ne pensez pas que tous les vendeurs souhaitent entendre la même proposition de services de la part des différents agents immobiliers.

Quand bien même ils pourraient penser que tous les agents offrent les mêmes services, voici votre chance de leur démontrer le contraire.

Vous allez exposer votre offre de services et de marketing, pour vendre leur maison ou appartement dans les meilleures conditions.

Peu importe les beaux discours, seul le concret compte.

N’oubliez pas de demander aux vendeurs ce qu’ils attendent de vous, de façon à insister sur les solutions adéquates, en donnant toutes les explications, les détails nécessaires, et les bénéfices qu’ils peuvent en retirer.

  • 1 Avant le rdv

N’oubliez pas d’imprimer votre présentation et la plaquette de l’agence (celle que nous avons vue dans le chapitre précédent Analyser le bien et le vendeur).

Vous pouvez également choisir de la présenter sur iPad, et dans ce cas adressez la par email lors du rdv.

  • 2 Le rdv

Toujours à l’heure, il est inutile de stresser les vendeurs, ni de faire genre « je suis très occupé », ils n’en ont que faire, nous ne sommes plus dans les années 80, seul le service que vous allez leur rendre compte.

Revisitez la maison ou l’appartement pour créer de la connivence.

N’hésitez pas à faire un compliment.

Posez des questions ouvertes, le vendeur vous dira le reste …

Puis asseyez vous avec vos clients. Si ils sont loin, notamment à l’étranger, vous pouvez utiliser un service comme Skype ou FaceTime.

Si le rdv est à votre bureau, pensez à offrir une boisson, thé, café, eau ou jus de fruit.

Votre client attend de la clarté, de la transparence, du professionnalisme, de la disponibilité et de l’écoute.

L’empathie est votre force.

  • 3 L’offre de service & marketing

N’oubliez pas que votre prospect a besoin de + de services et + de sécurité, pour lui le processus doit être sans faille.

Le but est de faire comprendre ce schéma :

Juste prix et + offre marketing complète = + contacts de qualité = + de visites = + d’offres = vente rapide et au meilleur prix

Que doit comprendre votre offre se services ?

Je vous détaille dans ma formation la liste de tout ce que vous devez fournir au vendeur de façon à remporter un mandat exclusif.

  • 4 La signature du mandat

Voici l’avant-dernière étape, sortez le mandat pour le signer.

Résumez, de façon courte et simple, votre projet :

  • Les problèmes que vous avez remarqués
  • Les solutions que vous allez apporter
  • Rassurez sur l’exécution de votre plan
  • Conclure

Je vous donne dans ma formation des exemples de phrases que vous pouvez utiliser pour remporter un mandat exclusif.

C’est sûrement à ce moment que vous allez obtenir les premières et réelles objections.

Vous avez maintenant la chance de pouvoir y répondre et l’emporter !

  • 5 Conforter la vente

Pour prévenir une éventuelle rétractation.

Informez les acquéreurs qu’ils peuvent vous joindre à tout moment, que vous serez toujours heureux de les renseigner.

Le futur de la profession est-il dans la technologie ? Il se peut qu’en fait la technologie soit déjà le présent … à vous d’en faire bon usage !

 

Pour recevoir les prochaines vidéos, les nouveaux articles, ou l’intégralité de cette formation disponible prochainement, abonnez-vous à ma chaîne YouTube, à mon podcast sur iTunes ou directement sur mon Blog.

Ensemble, nous Réussirons Dans L’Immobilier !

A bientôt

Jacques Doassans